Une équipe d’archéologues égyptiens a annoncé la découverte, dans les profondeurs de la baie d’Aboukir à Alexandrie, de trois épaves pleines d’objets et de trésors datant de l’ère romaine. Ils ont été déterrés au cours de fouilles dans la Méditerranée lancées par l’Institut européen d’archéologie sous-marine et le Conseil suprême des Antiquités égyptiennes, raconte l’Egypt Independent le 21 novembre. Parmi les merveilles retrouvées, une tête en cristal sculptée de facture romaine, qui pourrait avoir appartenu au commandant des armées romaines d’Antonin le Pieux, ainsi que trois pièces d’or datant du règne de l’empereur Auguste.

La ville d’Alexandrie fut fondée en 331 av. J.-C. par Alexandre le Grand pour devenir le siège de la dynastie ptolémaïque : en 2 300 ans d’histoire, elle a connu de nombreux changements, et d’hellénique elle est devenue égyptienne. En 1998 déjà, la découverte par une équipe d’archéologues sous-marins dirigée par le français Franck Goddio du palais royal de Cléopâtre, avait éclairé l’époque pharaonique de la cité : des sols en marbres, des colonnes brisées, du granit rouge, des bassins avaient disparu depuis 17 siècles.

Crédits : Ministère des Antiquités égyptiennes

One of the Roman coins found in the shipwrecks (Image: Egyptian Ministry of Antiquities)

Crédits : Ministère des Antiquités égyptiennes

Selon le Dr Osama Alnahas, qui dirige le Département central des Antiquités sous-marines en Égypte, une quatrième épave pourrait être découverte sous peu, son équipe ayant déterré de larges planches de bois et des poteries de navire.